Notre vision du monde

Nous accusons souvent les autres de nos problèmes ou bien nous prenons un bouc-émissaire plus lointain, la société, les dirigeants.

Certes, nous ne sommes pas responsable de ce qui nous est arrivé (même si ce sera à creuser dans un autre article sur ce que nous attirons malgré nous) mais nous sommes responsable de ce que nous en faisons.

Nous nous cachons souvent derrière notre vision du monde qui est ficelé de fausses croyances, de lunettes que nous nous mettons pour voir le monde à travers le prisme de nos vécus. D'un même événement, nous pouvons en faire un tremplin (voir la notion de résilience développée par Boris Cyrulnik) ou se cacher derrière comme une victime qui ne peut rien en faire. L'histoire connue ci-dessous en est une bonne illustration :

 

 

HISTOIRE DE DEUX JUMEAUX : NOTRE PERCEPTION CREE NOTRE REALITE
 

 

Des jumeaux sont séparés de leurs parents, pour des raisons X, à l'âge de 7 ans. Ils ont été placés ensuite dans des familles d'accueil différentes. Un psychiatre s'est intéressé à leur histoire, et les a suivis séparément, jusqu'à l'âge adulte.

 

Vers 25 ans, il demande à l'un d'entre eux :
" Que faites-vous dans la vie ?"

" Je suis directeur d'une grosse boite d'informatique, je gagne bien ma vie, tout va pour le mieux pour moi ! "

" A quoi devez vous cela selon vous ?"

C'est grâce à Maman !! Quand elle nous a quittés, ça m'a donné la rage de vivre et de vouloir m'en sortir !! Je me suis battu, j'ai travaillé dur, et voilà le résultat !"

Le psy demande la même chose à l'autre jumeau :
" Que faites vous dans la vie ?"

" Je suis sans emploi et sans domicile fixe. J'ère désoeuvré dans les rues comme un clodo...."

" A quoi devez vous cela selon vous ?"

C'est à cause de Maman !! Quand elle nous a quittés, je me suis senti abandonné... Je n'avais plus la force de vivre, je n'avais plus goût à la vie... Aujourd'hui je végète, je rumine ma tristesse, je n'ai envie de rien.."

La moralité de cette histoire, c'est que chacun de nous, avons une perception de la réalité qui nous est propre. Du coup nous sommes créateur de notre propre sort.  En fait il n'y a pas de réalité, ou de vérité absolue.

 

Notre perception crée notre réalité ...

Écrire commentaire

Commentaires : 0