S'apporter la paix

"Rien ni personne,  si ce n'est toi-même, ne peut t'apporter la paix."

 

Ralph Waldo Emerson

 

A le lecture de cette citation de ce célèbre philosophe américain, nous pourrions penser que l'auteur a une vision très égotique et que l'interaction avec les autres ne nous apporte rien.

 

Regardons de plus près et auscultons la pensée de l'auteur.

 

Il s'agit ici de s'interroger sur ce qui nous apporte la paix. Cela signifie que la paix n'est pas acquise d'emblée, il s'agit de la chercher et de la trouver. Ce sont d'ailleurs des expressions courantes : « je cherche la paix » ou « je désire trouver la paix ».

 

Pourquoi est-elle absente ? Est-ce quelque chose que nous avons à acquérir ou à mériter comme certains le pensent ? Y a t il des obstacles qui l'empêchent d'advenir, d'exister ?

 

Quand il n'y a pas la paix, c'est qu'il y a des conflits, des guerres.

 

Qu'est-ce qu'un conflit ? Etymologiquement, un conflit est un choc. Nous voyons généralement ce choc comme quelque chose qui nous vient de l'extérieur, que nous subissons.

 

C'est une des plus grandes erreurs de vision de l'humanité qui nous plonge dans une attitude de victime. Cela vient de l'autre, des autres. Car nous confondons alors le déclencheur du conflit et le conflit lui-même. Certes, l'autre a peut-être révélé, réveillé un conflit mais le véritable enjeu se trouve en nous-mêmes. C'est en moi que se situent les conflits.

 

Notre éducation et la société nous a souvent appris : si nous n'allons pas bien, c'est la faute des autres. Cela revient à la notion de victime et d'excuse qui est sans cesse mis en avant pour ne pas prendre notre part de responsabilité. Et là, nous sommes tous logés à la même enseigne. Nous baignons tellement dedans que nous pensons que c'est normal et que tout se passe de cette façon.

 

La paix n'est possible que si nous dépassons nos conflits intérieurs. Nous sommes les seuls à détenir les clés pour désamorcer les mines (conflits) que nous avons en nous. Cela ne signifie pas que les autres ne peuvent pas être un soutien ou nous aider. Les autres peuvent nous aider à repérer nos mines, à éclairer nos ombres, à nous soutenir pour nous dire que nous pouvons faire face, nous soutenir dans la phase de déminage.  Leur aide est même indispensable à certains moments surtout quand nous nous sentons sans force et démuni face à nos champs de mines. Cependant, les autres ne pourront déminer notre terrain à notre place. Cela va être à nous de retrousser nos manches et de mettre les mains dans le cambouis pour aller déminer notre intérieur. Ainsi la paix ne sera possible que si nous faisons seul ce travail. Même si nous sommes soutenus par les autres de façon ténu ou importante. Si nous demandons aux autres de faire le travail à notre place, les mines reviendront d'elles-mêmes ou elles pèteront à la figure de ceux qui désireront faire notre travail.

 

De plus, nous avons tendance à chercher les solutions également à l'extérieur de nous en pensant que nous ne pouvons pas trouver en nous nos réponses. Ce qui est une autre grande erreur. C'est en se connaissant soi-même que l'on se guérit soi-même. C'est dans notre complexité que se trouve nos réponses. Ce sera l'occasion d'un autre texte.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0