Quand le couple déraille

Quand le couple déraille


La vie de couple et a fortiori la vie de famille est loin d'être un long fleuve tranquille. Il y a des étapes à passer, des virages difficiles à appréhender, des fins et des débuts, des bosses et précipices sur le chemin de la vie. Chemin que nous espérions le plus paisible possible ou que nous supposions être capable de traverser ensemble.

Cependant, il arrive que tout s'écroule.

Peut-être est-ce un événement qui est venu tout chambouler: l'arrivée d'un enfant ou son départ, la maladie d'un membre de la famille, une liaison extra-conjugale, la formation d'un nouveau couple, un changement professionnel, le départ à la retraite, un traumatisme...

Peut-être un ras-le-bol qui a duré trop longtemps et le vase déborde.

Les raisons sont multiples. Et souvent plusieurs viennent se cumuler ou se percuter.

C'est en tout cas le système couple qui est en panne et qui ne peut plus fonctionner, comme il a fonctionné jusqu'à maintenant.

Il est bon de se poser pour regarder ce qui se passe, observer son ressenti, ses besoins qui n'ont pas été exprimé, entendu, reconnu...

Il est nécessaire de se dire les choses, mais pas n'importe comment, pas dans une dispute habituelle comme nous savons le faire quand nous sommes en désaccord.

Un recul avec un tiers neutre qui écoute et aide à révéler ce qui est enfoui et a besoin de se dire pour chacune des deux personnes. Dans le but de repartir autrement soit ensemble sur un chemin commun, soit chacun de son côté mais en ayant amorcé le deuil du couple.

Ce recul permet de sortir de l'impasse dans laquelle le couple se retrouve bloqué et incapable seuls à trouver une issue. Le tiers met en lumière la "géographie territoriale du couple". Ce faisant, le couple se réapproprie son histoire et retrouve la capacité de faire des choix qui correspondent à chacun des deux protagonistes.

Pourquoi un événement peut-il tout perturber?

A la création du couple, chacun va se positionner vis-à-vis de l'autre sans même que cela soit verbalisé. Chacun trouve dans l'autre des aspects, présents chez soi mais de façon minoritaire, l'autre nous permet de vivre ces aspects-là par procuration en quelque sorte. Par ailleurs, l'autre vient rappeler des éléments similaires ou en opposition à nos figures parentales. Tout un tas de choses inconscientes viennent étayer le choix de notre partenaire et qui s'ancrent dans notre histoire. Nous ne l'analysons pas et c'est inutile de tout décortiquer. Cela crée une forme d'équilibre dans le couple où chacun apporte à l'autre des appuis. Cet équilibre est brisé dès l'instant qu'un élément extérieur ou un des deux dans le couple change quelque chose. Cela remet en cause le socle de base crée au début du couple. Ces changements, perturbations sont inévitables. Il s'agit donc de trouver un nouvel équilibre. mais nous préférons souvent ne rien changer dans nos habitudes et quand nous sommes contraints de le faire. Cela résiste et c'est là que la fracture s'opère dans le couple.

Nous pourrions dire que le couple demande une certaine élasticité, adaptabilité constante pour tenir.

 

Comme sur un vélo, l'équilibre n'est possible que si l'on pédale passant d'un déséquilibre à un équilibre.

C'est donc un équilibre dynamique qui est à construire et non la stabilité d'une chaise sur quatre pieds, fixe et rigide!

Écrire commentaire

Commentaires: 0