Les avantages d'une Psychanalyse à Médiation

Quand nous pensons psychanalyse, nous pensons "longues années allongées sur un divan" et "deux à trois séances par semaine"!

 

La psychanalyse à médiation  vient bousculer ces clichés et proposer une autre vision de la psychanalyse.

 

Tout d'abord, qu'est-ce qu'une psychanalyse à médiation?

 

- C'est une psychanalyse, dans le sens où l'analyse est un travail en profondeur, qui va explorer l'inconscient du patient pour une connaissance de soi.

- Il s'agit d'une introspection visant à mieux saisir son fonctionnement dans le but d'apprendre à modifier son regard sur soi-même. Ce travail vise l'acceptation de soi, la reconnaissance de son système de fonctionnement ( la vision du monde qui s'est construite et restera présente et active tout au long de sa vie), la connaissance de ses ressources et in fine les moyens pour faire avec ce que l'on est.

 

- La médiation est l'introduction dans ce travail d'analyse d'un troisième pôle qui vient compléter et enrichir le dialogue entre le patient et le thérapeute. Ce troisième pôle manifeste l'inconscient du patient et permet d'approcher plus facilement et plus directement son Soi, son identité profonde et la mémoire de son vécu.

 

Le Rêve éveillé comme troisième pôle

 

- Le Rêve éveillé est ici ce troisième pôle. Il est fait en séance et de façon très régulière. Il manifeste la vie intérieure du patient, son inconscient, des traces de son vécu passé et actuel qui demeure enfoui. Il ne s'agit pas d'une hypnose.

A la différence de l'hypnose, où c'est le thérapeute qui induit un scénario pour modifier des comportements ou des souvenirs, le Rêve éveillé est produit directement par le patient, accompagné par la présence bienveillante du thérapeute qui note le contenu du Rêvé éveillé, relu par ce dernier à la séance suivante. Le Rêvé éveillé est ensuite travaillé en collaboration étroite entre le patient et le thérapeute.

 

Les atouts de ce troisième pôle

 

- Dans une relation duelle, patient-thérapeute, le transfert et contre-transfert est un point délicat à gérer. Il s'agit là des projections que le patient ou le thérapeute peuvent faire l'un sur l'autre et qui peuvent freiner le travail d'introspection. Le troisième pôle vient casser cette relation duelle et peut porter des éléments transférentiels. Même si c'est un point technique qui serait trop long de développer ici, il est facile de comprendre que ce troisième pôle enrichit le travail analytique en donnant accès au monde intérieur du patient. Même si c'est de façon voilé comme dans les rêves nocturnes, les éléments apportés permettent de s'approcher plus près de la vie intérieure du patient.

 

- Cet aspect voilé du Rêve éveillé est d'abord une bonne chose. Car cela permet de travailler et transformer des traumatismes enfouis sans la nécessité de les identifier clairement, ce qui pourrait être une effraction violente pour le patient.

 

- Le Rêve éveillé apportant du matériau concret de la vie interne du patient, cela permet de travailler sur des bases plus solides que sur des interprétations à vérifier.

 

- Le Rêve éveillé, en offrant des pistes de travail au thérapeute et au patient, accélère notablement l'analyse qui n'est plus interminable et permet d'espacer les séances, en ayant une séance par semaine seulement au lieu des deux à trois séances par semaine.

 

- Le Rêve éveillé est l'outil principal de l'analyse. Il en est aussi le baromètre et l'indicateur des changements en cours dans la vie intérieure. Les changements intérieurs précédant leur mise en œuvre dans la vie concrète du patient.

 

- Le Rêve éveillé est une expérience que le patient vit au travers de tout son être : par ses sens, par le corps, par les émotions... Cela va au-delà d'une seule introspection intellectuelle.

 

- Enfin, la psychanalyse Rêve éveillé est tournée vers la recherche de solutions et ne visent pas une simple connaissance de son fonctionnement sans pouvoir opérer de changements concrets dans sa vie quotidienne. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0