Méditation de respiration pour se centrer et ouvrir le corps.

Ancrage debout en Position Wu Qi : Je ferme les yeux. Je prends de profondes et paisibles respirations. Je sens ces profondes respirations traverser mon corps. Je ressens l'énergie de la respiration se rendre dans mes pieds et les dépasser. Pour ressentir l'énergie qui sort, je peux imaginer qu'il s'agit de la respiration elle-même qui sort. Je peux l'imaginer sous la forme d'un rayon lumineux ou d'une sensation de bien-être. Puis je deviens conscient de l'énergie de la respiration qui traverse mes mains et les dépasse. J'augmente ma conscience pour inclure l'énergie de la respiration qui se rend au sommet de ma tête pour en sortir.

 

Courtes méditations

L'arc-en-ciel

Le dos bien droit, je me laisse remplir par les couleurs de l'arc-en-ciel, une à la fois. Imaginez-les si vous n'arrivez pas à les voir. L'énergie suit mon imagination. Je commence avec le rouge , puis le orange, le jaune, le vert, le bleu, le violet, blanc brillant.

 

le scan corporel

Commencer par bien s'installer, se détendre, écouter sa respiration.

Puis passer chaque partie du corps en commençant de préférence par la tête, car lâcher en premier lieu la mâchoire crée une détente dans tout le corps. Ne pas oublier de respirer. La concentration sur une partie du corps peut risquer de faire l'exercice en hapné en bloquant sa respiration.

Je commence par détendre ma mâchoire, les muscles du visage, du front, de la boîte crânienne. Puis je descend le cou, la nuque, les épaules, chacun des bras jusqu'au bout des doigts. Le dos et la cage thoracique en descendant tranquillement. Le bassin. Chacune des jambes jusqu'aux doigts de pieds.

Je visualise la détente des muscles. Les muscles se réchauffent et s'alourdissent en même temps.

 

Cette méditation est une bonne introduction pour un travail plus en profondeur.

détente corporelle, le scan du corps des pieds jusqu'au sommet de la tête.

 

Focalisation sur un des cinq sens

Par exemple, se mettre à l'écoute des sons extérieurs et intérieurs. Cette méditation s'apparente au travail de pleine conscience. Je me mets à l'écoute de ce qui change et je découvre mes capacités et j'élargis ma conscience.

Harmonisation des Chakras

Les chakras, terme hindoue pouvant se traduire par roue d'énergie. Elles sont situées à l'endroit de nos glandes. Voir le schéma ci-dessous où certaines sont citées.

C'est une respiration qui utilise les 7 chakras principaux comme porte d'entrée et de sortie de la respiration (par pair opposé).

 

Suivant votre mode sensitif préférentiel, vous pouvez :

- soit vous axer sur la couleur du chakra de l'inspiration qui traverse le corps jusqu'au chakras où vous expirez, et/ou visualiser le trajet de l'air si vous êtes plutôt visuel.

- soit vous axer sur le ressenti du trajet de la respiration si vous êtes plus kinesthésique.

 

- 1er et 7ème chakra : du ciel (couleur violette) à la terre (couleur rouge)

 

J'inspire par le 7ème chakra (sommet du crâne) et j'expire par le 1er chakra (racine). Je le fais 3 fois.

 

Puis j'inspire par le 1er chakra (racine) et j'expire par le 7ème chakra (sommet du crâne). Je le fais 3 fois.

 

- 2ème et 6ème chakra : de l'imagination (bleu foncé) au centre énergétique (orange)

 

J'inspire par le 6ème chakra (troisième oeil) et j'expire par le 2ème chakra (hara). Je le fais 3 fois.

 

Puis j'inspire par le 2ème chakra (hara) et j'expire par le 6ème chakra (troisième oeil). Je le fais 3 fois.

 

- 3ème et 5ème chakra : de la communication (bleu turquoise, clair) au plexus solaire (jaune, niveau du diaphragme, les émotions)

 

J'inspire par le 5ème chakra (gorge) et j'expire par le 3ème chakra (plexus solaire). Je le fais 3 fois.

 

Puis j'inspire par le 3ème chakra (plexus solaire) et j'expire par le 5ème chakra (gorge). Je le fais 3 fois.

 

- 4ème chakhra : chakra du cœur : le vert ou le rose.

 

J'inspire dans le chakra du cœur, je nourris la flamme du coeur.

J'expire et la flamme va irradier tout le corps.

 

La flamme va de plus en plus lors des expirations dans nos zones les plus sombres.

 

Méditation de groupe en cercle (1)

- Se positionner debout en formant un cercle.

 

 

 

-  Position Wu Qi (l'ensemble des pieds bien ancrés au sol, genoux dévérouillés, bassin centré, épaules détendues, dos droit, nuque dégagée, langue derrière les dents du haut).

 

- Se connecter à sa respiration et l'amplifier.

- S'ancrer dans la Terre : respirer par les pieds : inspirer l'énergie de la terre (couleur rouge-oranger) par nos racines qui poussent dans la terre et expirer cette énergie dans notre corps (des pieds à la tête).

 

- Se relier au ciel : respirer par les fontanelles, par le point Pai Hue. Inspirez l'énergie du ciel (couleur bleu-violet) et expirez cette énergie dans le corps (de la tête aux pieds).

 

- Tourner la paume de la main droite ouverte vers le ciel et la paume de la main gauche tourné vers la terre. C'est le yin et le yang, la terre et le ciel.

 

- Se prendre par la main : Notre main gauche se pose sur la main de notre voisin de gauche.

 

- Fermer les yeux si ce n'est pas encore fait.

 

- Prendre conscience de notre contact à la Terre, au ciel, et au groupe par nos mains et au-delà.

 

- Nous sommes unis, reliés.

 

- Nous nous centrons sur le point central au centre du cercle et imaginons un rayon lumineux qui part de notre troisième œil et qui rejoint le centre de notre cercle.

 

- Nous sommes tous reliés à ce rayon lumineux qui nous nourrit et que nous nourrissons à notre tour.

 

- Cette lumière me donne amour et paix et je renvoie cette lumière avec tout mon amour.

 

- Cette lumière se diffuse dans notre cœur qui devient lumière.

 

- Je diffuse cette lumière dans tout mon corps.

 

- Je diffuse cette lumière de mon cœur jusque dans la terre.

 

- Je diffuse cette lumière de mon cœur vers ceux qui m'entourent ici et maintenant.

 

- Je lâche le contact physique de mes mains tout en restant relié à tous ceux qui sont présents ici et maintenant.

 

- Je diffuse cette lumière du cœur à plus large encore, à toutes les personnes que j'aime, que je rencontre.

 

- Nous sommes ensemble reliés à plus large que nous.

 

 

 

+ bol tibétain.

 

Méditation de groupe en cercle (2)

Trouver et répandre le calme intérieur, la sérénité, la quiétude.

Nous allons faire une méditation de groupe, ce qui signifie que ce que nous allons imaginer et visualiser, nous le visualisons ensemble et que l'énergie de chacun est soutenu, nourri par les autres. Nous irons jusqu'à partager cette énergie au-delà de nous-mêmes et du groupe. Nous allons rechercher et focaliser notre attention sur l'énergie porteuse du calme, du calme intérieur, de la sérénité, de la quiétude, selon le mot qui vous convient le plus. C'est en nous-mêmes que nous allons aller chercher, dans nos ressources qui sont celles de l'univers. La science quantique nous a révélé que nous sommes tous reliés les uns aux autres, interconnectés. Nous sommes donc aussi connectés aux ressources de l'univers. Il s'agit de se connecter à soi-même pour retrouver cette connexion à plus large que nous. La bougie posée au centre symbolise cette énergie que nous portons en nous. Je ferai peut-être un peu de bol pour accompagner une partie de notre méditation.

 

Je vous invite à vous nourrir de la lumière posée au centre de notre cercle puis de fermer les yeux.

J'écoute ma respiration. Je suis le souffle de l'air qui entre et sort de mon corps. Je relâche mes muscles des épaules, je relâche mes tensions, je sens mon assise au sol. Je sens mon dos solide, il me porte et m'élève en direction du ciel, soutenu comme par un fil du haut de ma tête. Je me détends complètement, doucement, calmement.

 

Je sens mes pieds et mon assise bien ancré solidement au sol. J'imagine des racines qui de mes pieds et de ma base s'enfoncent progressivement dans le sol. A l'inspiration, mes racines s'enfoncent de plus en plus et à l'expiration l'énergie de la Terre vient me remplir de son énergie. Plus j'inspire, plus mes racines s'enfoncent et plus je me suis détendu. Toutes nos racines se rejoignent au centre de la terre. Vous pouvez visualiser nos racines qui se rejoignent et viennent se connecter à un magnifique diamant qui est au centre de la terre. Ce diamant est la mémoire universelle du monde, la mémoire de chacun s'y trouve. Nous puisons ensemble dans ce diamant, mémoire de sagesse, nous y puisons l'image d'un lieu calme et nous nous y installons. Nous visualisons tous les détails de ce lieu paisible, nous ressentons les sensations procurées par les éléments de ce lieu, nous entendons les sons, nous savourons les senteurs et parfums qui s'en dégage. Ce lieu calme nous apporte le calme, la sérénité, la quiétude. A l'inspiration nous puisons le calme dans ce réservoir et à l'expiration nous nous en nourrissons. Nous pouvons imaginer tout cette énergie de calme, de quiétude qui remontent dans nos racines pour venir nous nourrir. Nous sentons le calme, la sérénité, la quiétude nous envahir. (silence)

 

Nous pouvons maintenant imaginer que nous sommes tellement remplis de ce calme qu'il a besoin de se répandre au-delà de nous. De notre coeur, nous pouvons imaginer ce calme sous la forme d'un sourire qui va se répandre au-delà de nous. Nous sommes comme des émetteurs qui retransmettent ce calme autour d'eux. silence.

 

- bol tibétain.

 

Méditation de groupe le "Om"

En cercle, s'ancrer dans la terre en position Wu Qi, chanter le mantra "Om" pour la personne qui reçoit au centre du cercle.

La Syllabe Sacrée " OM", ou "AUM" symbolise le Son primordial, le Verbe éternel créateur. Source du commencement des temps," OM" contient tout ce qui a été, est, et sera. Il est l’essence de l'univers entier. C'est le Mantra le plus précieux qui soit, le Mantra des mantras.

Pour plus de renseignements sur le mantra "om" consulter la page de ce site: http://yogaduson.free.fr/pages/articleom.html

Méditation les huit paumes de Paqua (Qi Gong)

Visualiser en même temps que le geste, l'élément énoncé.

- Position Wu Qi (l'ensemble des pieds bien ancrés au sol pieds serrés, genoux déverrouillés, bassin centré, épaules détendues, dos droit, nuque dégagée, langue derrière les dents du haut).

- Ecarter pied gauche largeur d'épaules, pieds parallèles.- Paume du ciel antérieur (avant notre naissance) : paumes des mains tournées vers le ciel, le regard aussi. Le visualiser.

- Paume de la terre antérieure (avant notre naissance) : paumes des mains tournées vers la terre puis caresser 3 fois la terre en rapprochant les deux mains l'une de l'autre. Le visualiser.

- Paume du feu : paumes devant soi tournées vers l'extérieur, doigts écartés. Visualiser un feu ( camp, cheminée...).

- Paume du tonnerre : paumes devant soi tournées vers soi. Visualiser les éclairs qui sortent du bout des doigts et rejoignent les doigts de la main opposée.

- Paume du vent : ouvrir grand les bras comme un oiseau, le regard devant soi. Se visualiser comme un oiseau volant dans les airs, ressentir l'air passant entre les doigts.

- Paume de l'eau : les mains descendent devant le Dan tien inférieur pour former comme deux cuvettes qui reçoivent de l'eau fraîche. Visualiser de l'eau couler dans les mains. (yeux fermés)

- paume de la montagne : les paumes montent pouce et index forment un triangle devant le visage, les paumes face à face. Visualiser une montagne.

- paume des nuages : faire un spirale des doigts en montant un peu les avant bras. Les mains sont verticales, paumes vers soi. Visualiser des nuages.

- Paume du ciel postérieur (après notre naissance) : on ouvre les bras plus que le ciel antérieur, paumes des mains tournées vers le ciel, le regard aussi. Le visualiser.

- Paume de la terre postérieure (après notre naissance) : On tourne les paumes des mains vers la terre. Le visualiser.

- Fermeture : on tourne les paumes vers le ciel et on fait une fermeture en s'arrêtant les mains à distance l'une de l'autre et à distance du Dan tien inférieur de 10 cms. Gauche plus prêt du Dan Tien pour les hommes et inverse pour les femmes. Puis, on pose les mains sur le Dan Tien et on masse en faisant de petits ronds. (yeux fermés)